Abdelhamid Hamza | Journalisme & Économie

Journaliste / Analyste Economique - Spécialiste de l'Algérie - Canalnaf Télévision

Crise au Venezuela : focus sur ce qui attend l’Algérie

Crise au Venezuela : focus sur ce qui attend l’Algérie

Cela fait la Une des journaux du monde entier, L’effondrement économique total qui a lieu en ce moment au Venezuela n’est qu’un aperçu de ce que vivront les algériens dans un proche avenir.

Il y a quelques années, la plupart des vénézuéliens n’auraient jamais pu imaginer que les pénuries alimentaires deviendraient si graves qu’elles obligeraient les gens à pillé et voler pour se nourrir.

Quand un gouvernement tout-puissant est élevé au-dessus de toutes les autres institutions de la société et qu’on remet les clés du pays au plus offrant, le résultat ne peut-être que désastreux.

Aujourd’hui, les pénuries alimentaires, les pillages et l’abondance de crimes violents font tous partie de la vie quotidienne des vénézuéliens et nous devons tous observer attentivement ce qu’il se passe dans ce pays, car des scénarios similaires se dérouleront bientôt dans les pays a forte dépendance pétrolière qui n’aurons pas su assurer leurs après pétrole.

C’est aujourd’hui un indéniable, L’Algérie subit une crise économique sans précédent, ou l'ensemble des biens de premières nécessités subissent une inflation

L'Algérie a toujours vécu ou du moins survécu grâce à la rente en hydrocarbures dépendanet à 99 % de ses exportations. Mais cette période est révolue.

Le pétrole n’a cessé de baisser ces dernières années et aucun plan économique viable n’a étais appliquer pour assurer l’après pétrole, que de nombreux pays ont su prévenir notamment au moyen orient.

Le tourisme, la technologie, la médecine, aucun secteur n'a été privilégié par l'Algérie pour pallié à cette crise, aucune industrie de service dans un pays avec 1200 km de côtes ne fut appliquée, au grand désarroi de tous les férus de tourisme qui voient en Algérie l'un des plus beaux pays du monde.

Au contraire l’Algérie empêche les investissements à l’image du massacre médiatique des chefs d’entreprise algérien comme Rabrab et bien d’autres qui veulent investir au pays.

N'en déplaise à Sellal, Ouyahia ou autre homme politique du régime, ce qui se passe au Venezuela annonce bel et bien ce qui va arriver en Algérie.

L’Algérie aujourd’hui c’est 140 milliards de dollars de réserves de change, mais sans plan économique majeur, cette réserve ne sera qu’éphémère, en effet certains économistes plafonnent une crise, si rien n’est fait pour les 5 à 6 prochaines années au maximum.

C’est pourquoi ces réserves, loin d'aider le pays, vont servir à prolonger la durée de vie du régime politique et ne faisons qu’aggraver les inégalités sociales en Algérie.

Au final, l'économie du pays sera encore plus dépendante qu'aujourd'hui des importations et son retard deviendra irrattrapable dans si peu de temps.

De plus la situation démographique du pays est en constante augmentation. Elle elle aura doublé en un quart de siècle, sans qu'elle n'ait été préparée à produire des richesses renouvelables.

Ainsi c’est irréfutable, le régime actuel semble mettre en périls le devenir du pays et celui des algériens.

Il faut trouver maintenant une solution car, le problème est posé. Doit-on créer un plan d'austérité pour l’Algérie ?

Aujourd'hui, le gouvernement se félicitent de l'aisance financière mais finissent par porter une lourde responsabilité devant l'Histoire de ce magnifique pays .

Hamid Hamza

Crise au Venezuela : focus sur ce qui attend l’Algérie
Crise au Venezuela : focus sur ce qui attend l’Algérie
Crise au Venezuela : focus sur ce qui attend l’Algérie
Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Abdelhamid Hamza

Les articles et reportages du journaliste Hamza Abdelhamid
Voir le profil de Abdelhamid Hamza sur le portail Overblog

Commenter cet article